Plan de taggage & tracking : tout savoir sur cet élément-clé de vos campagnes

5
June
2023
Temps de lecture : 
4
 min
Partager :
linkedin
Tout l’intérêt d’une stratégie de marketing digital, c’est bien de pouvoir mesurer précisément la performance de vos campagnes.

Or, si vous avez mis en place des campagnes publicitaires qui visent à attirer du trafic sur votre site web, mais que vous n’avez pas mis en place de plan de taggage, vous passez à côté d’une opportunité en or de suivre finement votre performance ! 

Etant donné combien ce processus peut sembler complexe si l’on n’y est pas aguerri, nous en expliquons les tenants et aboutissants d’un bon plan de taggage dans cet article, ainsi que les bonnes pratiques en matière de tracking.

Pourquoi le taggage de votre site web est-il essentiel dans vos campagnes de publicité digitale ?

Vous le savez sans doute : par défaut, votre outil de suivi de performance de vos campagnes publicitaires (type Google Analytics) vous permet d’avoir accès à des données généralistes. Taux de rebond, nombre de pages vues, temps passé dessus, sources de trafic… Ces données sont assez peu spécifiques, et surtout, ne sont pas directement liées à vos objectifs business globaux.

C’est là le premier avantage de la mise en place d’un plan de tracking bien ficelé : vous permettre de suivre les KPI liés à ces objectifs, comme les conversions de vos cibles en prospects ou en clients, de manière vraiment fine.

Qui plus est, lorsque vous lancez une campagne publicitaire, vous devez savoir précisément quels résultats peuvent être attribués à vos actions publicitaires spécifiques. C’est là le deuxième intérêt d’un plan de taggage : pouvoir tracker combien de conversions, combien de ventes, ou encore combien de téléchargements ont été générés spécifiquement par votre campagne.

Autant de bénéfices qui rendent essentiel votre plan de taggage, pour mesurer finement votre retour sur investissement !

Personnes devant un plan de taggage sur différents dispositifs

6 étapes pour mettre en place le plan de taggage de votre site

Parce qu’un plan de marquage demande de veiller à de nombreux détails, nous vous expliquons pas à pas les six étapes par lesquelles vous devrez passer pour vous assurer du tracking optimal de votre site Internet.

Etape 1 : Déterminer les objectifs de campagne que vous souhaitez tracker

Lors de cette première étape, l’idée est bien de savoir quels sont les objectifs marketing et/ou business qui reposent derrière votre campagne de publicité. C’est là un élément sine qua non pour configurer des tableaux de bord qui vous seront vraiment utiles, alimentés par les indicateurs de performance dont vous avez vraiment besoin.

Par exemple, souhaitez-vous générer des téléchargements d’un livre blanc ? Ou bien booster les ventes d’un produit e-commerce en particulier ? Ou bien attirer du trafic sur votre site web

Etape 2 : Traduire vos objectifs en KPIs à suivre 

A chacun des objectifs de campagne que vous avez déterminés à l’étape précédente correspondent des indicateurs-clés que vous allez vouloir suivre sur Google Analytics, mais aussi sur les autres plateformes d’achats (comme votre DSP).

Par exemple, si vous avez pour objectif de booster les ventes de l’un de vos produits e-commerce, vous voudrez tracker non seulement ces ventes, mais aussi le nombre de visites sur la page du produit, ou encore le taux de rebond sur cette même page web.

Etape 3 : Planifier les sources de trafic que vous souhaitez tracker

Désormais, il est temps de déterminer les sources de trafic que vous allez devoir suivre pour mesurer la performance de vos campagnes. C’est simple : celles-ci dépendent des canaux sur lesquels vous déployez votre campagne.

Si vous lancez votre campagne publicitaire à la fois sur Google Ads, sur Facebook Ads, et sur LinkedIn Ads, vous devrez donc intégrer ces différentes sources dans votre plan de taggage.

Attention : pour que le tracking des différentes sources de trafic soit bien effectif, vous devrez parfois installer des éléments sur votre site Internet. Par exemple, pensez à y installer le pixel Facebook pour les campagnes dans l’univers Meta, ou le pixel Twitter pour les campagnes sur Twitter.

Etape 4 : Déterminer vos critères de segmentation

L’idée à cette étape : pouvoir lire les données liées à la performance de votre campagne de manière granulaire, en fonction des différents profils de vos cibles touchées.

Ainsi, lorsqu’une cible remplit votre formulaire, elle peut entrer dans un segment particulier, et vous pouvez ensuite analyser la performance de votre campagne en fonction des caractéristiques de ce segment.

Mettez en place un tracking sur les formulaires que vous promouvez pendant vos campagnes, et segmentez votre plan de taggage en fonction des différents champs de ce formulaire.

Etape 5 : Implémenter votre plan de taggage 

Jusqu’alors, vous avez déterminé le plan d’action à déployer pour assurer un bon taggage de votre site. Désormais, il est question de passer à la phase technique, en implémentant votre plan.

Il s’agit alors de : 

  • Configurer votre Google Analytics à l’aide de Google Tag Manager ou d’autres outils de Tag Management System (TMS), en intégrant tous les paramètres mis en place dans votre plan de taggage à la plateforme.
  • Intégrer les pixels des plateformes que vous voulez suivre, telles que Meta, Twitter, ou encore celui du DSP activé…

L’implémentation de ce plan de tracking peut s’avérer être une étape assez technique : n’hésitez pas à faire appel à un véritable expert en la matière si besoin.

Notez que vous avez la possibilité de synchroniser votre analytics à votre CRM, pour passer sur cette étape d’implémentation. Mais la synchronisation ne sera jamais aussi poussée que si vous passez par cette étape d’implémentation !

Etape 6 : Mettre en place les bons tags UTM à chaque campagne

Dernière étape, et non des moindres, pour que le tracking de votre site soit bien effectif : penser à déployer des tags UTM spécifiques à chacune de vos campagnes publicitaires ou webmarketing.

A chaque fois que vous lancez à une campagne publicitaire, veillez à lui attribuer un tag UTM pour pouvoir la tracker de la bonne manière.

“La base d’un plan de taggage optimal, c’est bien sûr son adéquation avec les objectifs business qui reposent derrière vos campagnes de publicité digitale. En découlent les indicateurs-clés de performance et les sources de trafic que vous voudrez tracker, ainsi que les critères de segmentation qui pourront vous intéresser. Penchez-vous donc sur ces objectifs, avant même de faire appel à un spécialiste qui pourra vous aider sur la phase d’implémentation technique.” Baptiste Pechery, Head of Media Trading, Gamned!

4 conseils en plus pour bien tracker votre performance

Suivre finement la performance de vos campagnes grâce à un plan de taggage, c’est bien. Cependant, sans appliquer les quatre conseils suivants, votre stratégie digitale ne sera pas totalement au point !

Optimiser vos bannières de gestion du consentement des cookies

Vous le savez sans doute : ces bannières sont obligatoires depuis 2018, avec le RGPD qui régit la récolte du consentement des internautes en matière de cookies web. Et si vos utilisateurs refusent que votre site récolte vos cookies, votre mesure de la performance peut en être affectée !

Veillez donc à designer des bannières qui rassurent les utilisateurs, les poussent à accepter les cookies. Vous pouvez notamment faire de l’A/B testing, pour voir quel design fonctionne le mieux.

Mettre en place un suivi de vos serveurs web

Le fait de suivre vos serveurs web permet de tracker la performance de vos campagnes, même sur les utilisateurs qui ont mis en place des bloqueurs de publicité, des pare-feu ou des extensions Chrome qui viennent bloquer les outils d’analytics comme Google Analytics. Un essentiel à ne pas négliger !

Supprimer vos tags et trackings inutiles à la fin de vos campagnes

Vous lancez une campagne à durée limitée, et celle-ci prend fin ? Pensez à supprimer de votre outil d’analytics les tags et trackings qui y sont liés. Cette bonne pratique vous permet de garder un site rapide, mais aussi, de limiter la transmission des données de vos utilisateurs à des acteurs tiers.

Mettre à jour votre plan de taggage lorsque cela est nécessaire

Enfin, n’oubliez pas qu’un plan de taggage n’est pas un élément fixe, et qu’il peut muter au fil de l’évolution de votre plan marketing. Mettez-le régulièrement à jour, en fonction de vos objectifs business et des différentes campagnes que vous lancez.

Besoin de confier la création de votre plan de taggage ou l’audit de votre plan existant à un spécialiste ? Contactez un expert Gamned! dès maintenant, et faites confiance à des professionnels aguerris aux meilleures pratiques de tracking.

Psst..connaissez-vous les 6 tendances marketing de 2024 ? 🌟

En ce début d'année, tous les experts des agences du groupe Biggie se sont rassemblés pour vous donner 6 insights marketing incontournables en 2024.

Dans ce book, on parle :

  1. Omnicanalité Maîtrisée : Fusionnez les canaux pour créer une expérience client complète.
  2. Mesure d'Attention : Évaluez l'impact réel de vos campagnes dans un univers publicitaire en évolution.
  3. Ciblage intergénérationnel : Cassez les cloisons grâce aux ciblages comportementaux.
  4. 🎁 et bien plus encore à découvrir !

Psst..connaissez-vous les 6 tendances marketing de 2024 ? 🌟
Psst..connaissez-vous les 6 tendances marketing de 2024 ? 🌟

Article

Campagne de User Generated Content : l'authenticité au service de votre marketing

En savoir plus

Article

Live shopping : révolutionnez votre publicité en direct

En savoir plus

Vous avez un brief ?
Un projet ? Des questions ?

contactez-nous !

Dites nous qui vous êtes, nous vous dirons quelles activations digitales adopter !