E-commerçants : 5 conseils pour bien préparer Noël

Noël approche à grands pas ! Cette période phare représente un enjeu clé dans l’activité annuelle des e-commerçants qui doivent se préparer au mieux pour se démarquer. En 2017, plus de 8 milliards de francs seront dépensés en ligne en Suisse[1] et 90% des personnes connectées à Internet achètent en ligne. De nombreux consommateurs suisse feront tout ou une partie de leurs achats de Noël sur Internet cette année. Comment maintenir sa visibilité et faire émerger son offre dans l’effervescence de la course aux cadeaux ? Gamned, trading desk indépendant, dresse la liste des 5 étapes incontournables pour maximiser les ventes et gagner en notoriété grâce au programmatique.

[1] l’Association suisse de vente à distance (ASVAD) et l’institut GfK

 

Pour s’assurer que les fêtes de fin d’année soient un succès commercial, Gamned! recommande de :

 

  • Gagner en notoriété et en visibilité grâce au programmatique

La gestion des périodes de pointe, comme les fêtes de fin d’année, est primordiale pour les e-commerçants car les enjeux en termes de réputation et de chiffre d’affaire sont très élevés. En cette période spécifique de ventes, les consommateurs ont besoin de variété et de disponibilité. Liste en main, ils veulent commander au plus vite leurs cadeaux, 40% d’entre eux entendent finaliser leurs achats avant début décembre[1].

  • Améliorer le taux de conversion grâce à la personnalisation des bannières (DCO)

La saison des fêtes représente une opportunité en or pour les marchands, spécialement en ligne, mais il est essentiel qu’ils se démarquent de la concurrence par leur service ou leur sélection de produits (le revenu par visiteur augmente de 29%[2] en cas de sentiment de rareté). Les internautes attendent ainsi d’être conseillés, 75%[3] estiment important qu’un annonceur leur recommande des produits. Pour faire la différence et déclencher l’achat, il est donc indispensable d’afficher la sélection des produits phares ainsi que l’état des stocks s’il est limité.

  • Adapter la pression publicitaire pour optimiser la performance des campagnes

Parce qu’il n’est pas toujours simple de trouver des cadeaux originaux et de prendre le temps de comparer les prix pendant leur journée de travail, les internautes profitent du week-end et des soirées pour faire leur shopping de Noël (60% des achats sont réalisés sur ces périodes[4]). Une campagne programmatique efficace doit ainsi prendre en compte ces habitudes et s’intensifier en fonction des moments de la journée ou de la semaine.

  • Intégrer le mobile au dispositif

66% des visites[5] et 28% des ventes ont été réalisées sur un terminal mobile en 2016[6]. Le m-commerce prend toujours plus d’ampleur dans les parts d’achats mais la pression est encore plus forte à Noël. Pour être efficace, une campagne programmatique doit donc intégrer du mobile.

  • Ne pas négliger les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un canal de contact non négligeable et interviennent de plus en plus dans la décision d’achat des internautes. Ainsi, 28% des consommateurs ont déjà effectué un achat suite à un lien suggéré sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat ou Instagram.

Et comme les achats se poursuivent bien au-delà du 24 décembre (65% des acheteurs envisagent de poursuivre leurs achats après Noël[7]), il est vivement recommandé de poursuivre les campagnes de programmatique jusqu’en janvier.

[1] Waze/Google 2017

[2] PWC 2017

[3] PWC 2017

[4] Harris Interactive 2017

[5] Harris Interactive 2017

[6] OpinionWay – 2016

[7] Ipsos pour Facebook 2016


Autres publications